Publications : Communiqués

Le SPVM trempe encore une fois dans le profilage racial

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Le SPVM trempe encore une fois dans le profilage Racial

« L’ADMINISTRATION CODERRE NIE LE PROBLEME ET REFUSE DE CHANGER»
– Justine McIntyre

Montréal, le jeudi 31 août 2017 – Le refus du SPVM et de l’administration Denis Coderre de se plier à la décision de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse dans le différend qui l’oppose à Amal Asmar, inquiète le Vrai changement pour Montréal. La chef du Vrai changement pour Montréal et conseillère de Ville du district Bois-de-Liesse, Justine McIntyre, dénonce l’attitude du SPVM et celle du maire Denis Coderre qui démontrent encore une fois qu’ils nient l’existence d’un problème lié au profilage ethnique et social à Montréal, et qu’ils n’ont ainsi aucunement l’intention de changer.

« Les dossiers litigieux s’accumulent concernant les allégations de profilage racial à l’endroit du SPVM mais le bureau du maire semble appuyer inconditionnellement le statu quo au sein de son service de police. La situation illustre clairement l’ampleur du problème à Montréal puisqu’il n’existe manifestement aucune volonté politique au sein de l’administration Coderre de redresser la situation », explique Justine McIntyre.

« Suivant les événements tragiques entourant l’affaire Freddy Villanueva, le SPVM s’était engagé en 2013 à rendre publics les indicateurs de performance qui devaient nous offrir une meilleure mesure des agissements des policiers face aux allégations. Il ne l’a toujours pas fait. Aujourd’hui, on apprend que la Ville de Montréal ne s’est par ailleurs toujours pas pliée à la décision de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse qui a condamné le SPVM à verser un dédommagement de 45 000 $ à Mme Asmar et qui recommande fortement aux autorités policières de revoir ses pratiques en matière de profilage ethnique et social », rappelle la chef du Vrai changement pour Montréal.

Justine McIntyre rappelle que le Vrai changement pour Montréal a déposé en avril dernier, une motion visant à favoriser une relation non-discriminatoire entre les citoyens et les représentants de l’autorité policière. La motion a été balayée par l’administration de Denis Coderre.

Le Vrai changement pour Montréal entend revenir à la charge le 14 septembre prochain alors que le conseiller du district Peter-McGill, Steve Shanahan, déposera une motion auprès du Conseil d’arrondissement de Ville-Marie demandant de respecter la décision de la Commission des droits de la personne.

« On ne peut plus croire l’administration Coderre et le SPVM qui prétendent d’une part s’attaquer au problème du profilage racial, mais refuse d’assumer leurs responsabilités en respectant la décision de la Commission des droits de la personne », a conclu Steve Shanahan.

– 30 –


Aude Cauchard
Responsable des communications et du soutien aux élus
Vrai changement pour Montréal
438 – 402 7002
communications@vraichangementmtl.org