Publications : Communiqués

Qu’advient-il des retombées du 375e et de la Formule E promises par le maire Denis Coderre ?

Les hôtels accusent une baisse en juillet 2017 à Montréal en comparaison à 2016

Montréal, le mercredi 10 août 2017 – Le Vrai changement pour Montréal s’inquiète de la baisse de la fréquentation touristique à Montréal depuis le début de l’été. Selon le conseiller dans le district Peter-McGill, Steve Shanahan, les commerçants et l’ensemble des contribuables montréalais paient ainsi le prix de l’improvisation et du jugement juvénile manifesté trop souvent par le maire Denis Coderre dans certains dossiers qui l’interpellent plus particulièrement.

« Au moment même où la ville de Québec profite de la faiblesse du dollar canadien pour enregistrer des hausses-record de fréquentation touristique, les plus récentes données émises par Tourisme Montréal nous apprennent que les grands hôtels montréalais ont connu une baisse de leur taux moyen d’occupation de 0,48 pour cent en juillet 2017 en comparaison à la même période en 2016. Chez les hôteliers de taille plus modeste membres de l’APHM, la situation est encore plus préoccupante avec une diminution du taux d’occupation de l’ordre de tout près de 3 pour cent. Pourtant, il y a quelques semaines à peine, monsieur Coderre laissait miroiter la perspective d’une saison touristique exceptionnelle à Montréal en 2017 avec notamment la présentation des activités entourant le 375e anniversaire de Montréal et la tenue du grand prix de formule E », note Steve Shanahan.

Le porte-parole du Vrai changement pour Montréal rappelle que de nombreux résidents et commerçants du centre-ville ont dénoncé le lourd tribut qu’ils doivent assumer en raison des activités estivales depuis le début de l’été dont l’interruption de certains services publics, l’augmentation du vacarme ainsi que les problèmes exacerbés de circulation.

Il rappelle également que, la plupart du temps, ce sont ces mêmes contribuables qui doivent assumer la facture de ces activités. Il est notamment déjà acquis qu’à lui seul, le grand prix de formule E exigera au moins 27 millions $ des contribuables montréalais, excédant d’au moins trois millions $ la facture annoncée au départ.

« La réalité qui est dénoncée depuis toujours par le Vrai changement pour Montréal, c’est que le maire Denis Coderre démontre un piètre jugement dans sa vision des mesures nécessaires au développement de Montréal ainsi qu’une propension à confondre dangereusement ses intérêts personnels avec ceux de l’ensemble des contribuables montréalais. En d’autres mots, monsieur Coderre n’hésite pas à s’offrir des activités somptueuses lorsque ça lui plaît et comme ça lui plaît. C’est ce qu’il a fait pour le week-end de la formule E et c’est, pour le Vrai changement, une interprétation extrêmement préoccupante de ses responsabilités à titre de maire de Montréal », a conclu Steve Shanahan.

– 30 –


Aude Cauchard
Responsable des communications et du soutien aux élus
Vrai changement pour Montréal
438 – 402 7002
communications@vraichangementmtl.org